Friday, August 26, 2016

a bigger splash


Dobri Delev

Artemus Dolgin

Paulo Wilker

Jose Ferrer Santillan (U. Oehmen photo)


Wednesday, August 24, 2016

story: Nico au canal (part 7)




Nico au canal (suite de la 6e partie)


Putain que c'est bon d'avoir sa queue comme ça dans la bouche d'un beau mec ! 

Nico n'avait pas souvenir d'avoir été aussi bien sucé depuis longtemps... Le manque sans doute... Le culto lui avait donné son cul sans manières et cela avait été incroyable. Un vrai cadeau pour Nico qui n'avait jamais baisé un corps pareil. Mais finalement, il ne s'était pas intéressé à lui. Nico réalisait qu'il avait été une sorte de gode... Un peu mieux peut être, mais surtout un moyen facile pour le culto de se donner du plaisir. 

Alors que là... Rien à voir ! La façon dont Greg enveloppait sa queue avec sa bouche, comme ses mains le caressaient en le branlant, comme il s'appliquait à bien l'avaler à fond comme s'il ne voulait pas rater un bout de sa bite... c'était super bon ! Comme un amant la première fois. 
Et puis cette super gueule aussi. Un peu en plastique, à l'américaine, c'est vrai... Avec ses cheveux qui ne bougeaient pas d'un pouce malgré les va et viens. 
Mais des yeux clairs sous des sourcils sombres, ça faisait toujours un truc à Nico ! Bon, d'accord, il ne les voyait pas trop là, les yeux ! Mais il se souvenait déjà de leur premier regard tout à l'heure sur le pont. Il l'avait pris pour un regard de petit hystérique alors. Mais en fait, c'était peut-être juste le regard d'un mec contrarié. Ou d'un mec en manque. D'un mec contrarié d'être en manque ? Manifestement, oui ! Il se dit qu'ils s'étaient bien trouvés finalement... Que là, il donnait du plaisir à un mec, simplement. Que lui aussi en prenait - beaucoup même alors que sa queue cognait au fond de la gorge de l'autre ! Et que ça serait bon de continuer comme ça. Que ça pourrait être le début d'une histoire. Ils avaient le même âge a priori, sportifs tous les deux, bien foutus sans être exactement pareils... Il aimait bien son style simple et clean... Il semblait sain, facile à vivre... 

Un truc qui tombe dans le canal un peu plus bas et Nico rouvre les yeux : la nuit, des mecs bourrés pas loin, le dessous d'un pont crade, l'odeur de pisse, une poubelle éventrée. 
Tout ça le ramène à la réalité. Celle de deux mecs qui ne se connaissent pas qui baisent en vitesse sous un pont parce qu'ils ne peuvent pas se retenir. Parce qu'ils en ont tout le temps envie. Parce que le cul mène leurs vies. Parce qu'ils adorent ça. Parce que c'est facile. Parce que ça n'engage à rien. Parce que cracher son jus est un bonheur tellement simple. Parce que baiser est tellement plus facile que d'être amoureux ! 

En un instant, Greg devient quelqu'un d'autre pour Nico. C'est juste le mec qui le suce maintenant et qui, comme tous les suceurs, n'attend que de se faire prendre après.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...