Friday, December 2, 2016

story: Nico alone (part 3)



Nico alone (suite de la 2e partie)

pour Linkin et Luis


La bite de Nico est à bloc. Le slip n'en peut plus ! Les couilles sont compressées, le gland n'arrive pas à se décalotter sous les mouvements de sa main... c'est l'enfer !
D'un jeu de jambes expert, il envoie le slip au milieu de la pièce. Sa bite s'étend de tout son long sur ses abdos. D'une main non moins experte, il se décalotte entièrement, et caresse sa tige de tout son long. De l'autre, il empoigne ses couilles, les aère, les met en place, se dit qu'il va bientôt falloir les raser - encore.
Il est bien. Il est allongé de tout son long, une jambe pendante, la cuisse large étalée sur le rebord du canapé, l'autre appuyée au dossier, le sexe à l'air, tendu de tous ses 25 cm.

A la fenêtre, Greg a renversé sa tête et lâché un court râle. Le bodybuilder vient d'avaler sa bite. Son crâne blond avance et recule dans la lueur de la lune, suit la longueur de la queue de Greg, s'arrête, s'attarde sur le gland, l'enveloppe de sa langue... et repart. Il l'avale en entier, s'arrête encore, laisse l'autre couiner un peu et se retire, en bave.
Il a les mains plaquées sur les cuisses de Greg. Il ne les caresse pas mais les maintient et s'y accroche.
Son large dos accompagne les mouvements de sa tête. Le va-et-vient de sa bouche fait saillir ses dorsaux et soulever légèrement ses fesses de ses talons.
Avidement, il avance et recule, se dresse et redescend le long de la tige de Greg. Le mouvement est hypnotique, rapide et régulier.

Nico ne voit pas la queue de Greg cachée par la tête du bodybuilder. Mais il est fasciné par l'énergie qu'il met à sucer le mec. Ses yeux sont fixés sur sa nuque large et sur les plis qui y apparaissent et disparaissent.
Qu'est-ce qu'il aurait aimé qu'il le suce comme ça !
Puis, son regard s'élargit. Greg semble tétanisé. Heureux et le souffle court. Nico ne comprend pas tout de suite. Pas avant que ses yeux ne redescendent sur les cuisses de Greg. D'abord, elles lui semblent moins musclées qu'avant... puis il réalise que se sont en fait les mains du bodybuilder qui ont grandi ! Elles enveloppent maintenant les cuisses presqu'entièrement.
Le dos du culto semble aussi avoir pris de la largeur. Ses épaules se dessinent dans le raie de lumière avec plus de relief. Elles dépassent largement les hanches de Greg. 
En fait, c'est tout son corps qui grandit ! Ses cuisses sont plus rebondies, ses fesses plus larges. Il est obligé d'écarter encore plus les jambes pour garder sa tête au niveau de la bite de Greg.
Nico réalise que chaque aller et retour du bodybuilder sur la queue de Greg le fait gonfler un peu. Fasciné, Nico le voit gagner des centimètres au rythme de sa pompe. Chaque mouvement de piston le fait se développer. Sa tête cache maintenant les abdos de Greg et ses grands dorsaux se sont épanouis sur le côté. Et chaque aller et retour fait le même effet !
Nico peut presque suivre sa croissance au rythme de la suce. Devenu si grand, le bodybuilder doit se plier en deux pour continuer à pomper Greg. Toujours appuyé sur les jambes du mec, il dresse son cul au maximum, les cuisses aplaties au sol. Ses cheveux disparaissent derrière des trapèzes désormais énormes.
Lorsqu'il se relève enfin, le bodybuilder touche le plafond. Il est obligé de baisser la tête pour ne pas l'exploser. Maintenant de profil, appuyé au chambranle de la fenêtre, sa silhouette se détache avec des formes incroyables. Ses pecs surgissent au-dessus d'abdos incroyablement fermes. Et sa bite a autant grandi ! 
Greg s'agenouille devant cette bite plus longue qu'un concombre et Nico distingue parfaitement sa langue se dresser vers le mastard du bodybuilder.
Elle l'effleure à peine, par le dessous, qu'un jet de sperme traverse la pièce. Avec tellement de force que Nico en reçoit dans l'œil.

Rouvrant les yeux, Nico voit ses abdos inondés et sa propre bite dressée au cœur de ses mains luisantes.
Le goût du sperme sur son visage est bien le sien.
Devant la fenêtre, il n'y que son slip.

Thursday, December 1, 2016

rope

Nathan Puxty



Andrey Jever (A. Vishnyakov photo)

Landon Conrad

Nick Sterling and Vincent Vanguard (J. Monroe photo)


Thursday, November 17, 2016

story: Nico alone (part 2)



Nico alone (suite de la 1ère partie)

Même si elle n'est pas gonflée à bloc, la queue de Nico est déjà énorme. Elle remplit bien son slip, son gland a poussé sur le côté, là où le tissus est le plus étroit. La ceinture se soulève de ses abdos, la couture baille un peu sur le haut de sa cuisse.
Il adore ce moment où il sent le coton retenir la croissance de sa queue, où elle commence à être contenue, à lutter pour jaillir.
La lueur de la lune suffit à faire bien ressortir dans la nuit le paquet blanc plein de vie qu'il caresse tranquillement. Il distingue bien les reliefs de ses couilles et celui, plus marqué, de sa large bite qui s'allonge.

S'il ferme les yeux, il voit repasser toujours les mêmes images délicieuses. Lorsqu'il les rouvrent, c'est sa pièce vide qui surgit. Et puis, au fur et à mesure que ses yeux se ferment et se rouvrent, Greg et le bodybuilder finissent pas s'incruster dans son salon... Le culturiste apparait en ombre chinoise, ses épaules semblent encore plus larges qu'en vrai. Il n'arrive pas à voir s'il est nu ou pas.
Puis, Greg apparait appuyé contre la rambarde de sa fenêtre comme il l'a vu la première fois sur la passerelle. Ses cheveux blonds traversés par la lumière de la lune font comme un halo autour de son visage qu'il ne distingue pas. Lui a son pantalon, toujours bien moulant. Il semble mater le bodybuilder et se caresser le paquet.

Il voit alors la silhouette du bras musclé se tendre vers Greg. La lune dessine tous les muscles qui se déploient. La main du culto remplace celle de Greg qui s'appuie maintenant des deux mains sur le balcon, la tête renversée. L'autre s'est rapproché et Nico comprend qu'il est entièrement nu. Il plonge sa tête dans le cou de Greg et l'embrasse à pleine bouche. Il se colle à lui et ses fesses serrées entrent dans la lueur de la nuit.

La lune dessine la courbe de son dos qui s'incline progressivement alors que sa tête descend sur le torse de Greg.
Nico se rappelle du moment où il a lui-même découvert ses pecs rebondis et durs... Il sourit à l'idée que le culto va adorer bouffer les tétons de Greg !
Et en effet, il voit bouger la tête du bodybuilder plaquée par la main de Greg. Il entend même le petit bruit de succion qui va avec...
Mais le bruit de la main du culto sur le paquet est plus fort - le frottement sur la toile de la main calleuse qui soulève des barres tous les jours.

Nico se dit que la bite de Greg doit déjà être bien gonflée... Il devine la main de l'autre qui descend de plus en plus bas sur sa cuisse... Le bodybuilder est obligé de s'accroupir pour continuer. Son dos disparait, mais son visage passe dans le rayon de la lune et ses yeux bleus étincellent brièvement.
Comme d'hab', il ne perd pas de temps : Nico voit ses mains ouvrir le pantalon de Greg d'un coup. Ses épaules luisent au clair de lune, les trapèzes se contractent et le biceps du bras qui commence à branler Greg se gonfle...


Friday, November 11, 2016

story: Nico alone (part 1)



Nico alone


Nico est seul.
Il est chez lui. C'est la nuit. Il est allongé sur son canapé. Il a encore le goût de Greg dans la bouche.
Il est nase mais incapable de dormir. Il n'a même pas essayé, pas la peine. Dès qu'il ferme les yeux, il voit des pecs blonds, des lèvres humides, un cul serré dans un kaki, un biceps gonflé, une bite juteuse, des yeux bleus, des fesses striées par les muscles sous la peau, la ceinture d'un boxer fuchsia...
Dès qu'il ferme les yeux, Greg et le bodybuilder l'envahissent. 
Dès qu'il les ouvre, c'est le noir de son appartement et les lumières de la ville endormie.
Et sa bite qui gonfle dans son slip.

Il est toujours habillé malgré la chaleur du mois d'août. Son tee-shirt garde l'odeur de Greg, il peut encore la sentir. Sa queue est toujours enduite de son foutre séché et doit aussi avoir gardé l'odeur du cul serré du mec. Ca tire un peu sur ses poils quand elle gonfle...

Il a refermé les yeux, machinalement. Les images recommencent à défiler dans sa tête. Le corps de fou du bodybuilder, le charme de Greg, leurs culs qu'ils lui ont donné...
Il se caresse la bite à travers son bermuda qui lui serre bien les cuisses. Elle commence à grandir et à tendre son slip.
C'est clair, il a pris un pied énorme à les enculer tous les deux ! C'est bizarre d'ailleurs, ils l'ont excité alors qu'ils n'ont rien à voir... Un fantasme vivant d'un côté et un mec adorable de l'autre. S'ils ne faisaient qu'un, il serait foutu !
Dans sa tête, il essaye de les mélanger. De mettre la tête de Greg sur le corps du culturiste, mais pourquoi se priver de ses beaux yeux bleus ? Pourquoi choisir un cul plus qu'un autre ? une bite et pas l'autre ? une bouche plutôt qu'une autre ? Non, ils ne faut pas les mélanger. Il les faut tous les deux !

Ce putain de bermuda est trop serré maintenant ! Nico le défait, soulève son cul, passe ses mains sur ses larges cuisses pour le faire glisser jusqu'aux chevilles et l'envoie par terre.
Il est bien mieux. Affalé sur son canapé, les jambes écartées, le tee-shirt relevé sur ses abdos et le slip rempli de sa belle queue turgescente.


Thursday, November 10, 2016

anonymous backs


Christian Hogue (B. Jamie photo)

Daniel Zukich (B. Jamie photo)

Simeon Panda

David Birtwistle (D. Jaems photo)

Boyd Hanson

Neil Frost




Monday, November 7, 2016

just a hand

Eric Janicki


Jack Tyerman

Yvan Cournoyer


Constantin Demetriou


Matt Schiermeier

Grégory Capra

Thursday, November 3, 2016

sexy in nike

Eric Janicki


Rafael Alboccino

Hector Defez (S. Miguelez photo)

Chase Ketron


Simeon Panda




Jed Hill (J. Malinowski photo)

Udi Karni

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...